"Ils sont de mauvaise qualité" et autres mythes à ne pas croire sur appareils électroniques remis à neuf

Il existe beaucoup de mythes et d’idées fausses sur le matériel TIC remis à neuf. Si beaucoup de gens croient encore que les appareils électroniques remis à neuf sont de moins bonne qualité que les appareils neufs, il est temps de mettre fin à ce mythe, ainsi qu’à quelques autres.
 
Pourquoi ces mythes existent-ils ?
Il est souvent trop facile de considérer que les ordinateurs et autres matériels TIC remis à neuf sont moins puissants, plus lents et plus susceptibles de tomber en panne. Cependant, ces idées fausses sur l’électronique remise à neuf proviennent souvent d’un manque de familiarité avec ces appareils ou d’une méconnaissance du processus par lequel l’électronique doit passer avant d’être réutilisée. Une autre source de la méfiance que certains ressentent à l’égard des matériaux remis à neuf est le souci de la sécurité des données. Qu’il s’agisse de ses propres données ou de celles d’autres personnes sur un ordinateur destiné à être réutilisé, les données sont une question sensible. Cependant, à CTG Circular, nous pouvons assurer à tous nos clients que les appareils qu’ils nous envoient pour être remis à neuf sont complètement effacés de toutes les données, conformément aux normes internationales.
 
 
Avec un mythe résolu, qu’en est-il de certaines autres fausses croyances liées aux équipements TIC remis à neuf ?
 
Mythe : tous les appareils remis à neuf sont essentiellement des appareils qui ont atteint la fin de leur vie utile
 
Fait : seul un petit pourcentage des ordinateurs que CTG Circular reçoit pour être remis à neuf peut être étiqueté comme « ferraille ». Tout d’abord, ce matériel de rebut ne sera pas réutilisé mais recyclé correctement. Deuxièmement, la majorité des équipements qui arrivent dans notre entrepôt sont des matériaux de qualité qui n’ont que quelques années. En d’autres termes, après rénovation et effacement des données, ce matériel est parfaitement capable de vivre une seconde vie précieuse.
 
Mythe : les ordinateurs remis à neuf sont toujours défectueux
 
Fait : les appareils remis à neuf sont étiquetés en fonction de leur état et de leurs marques d’utilisation. Ils sont marqués de « comme neufs » à « traces d’utilisation ». Bien qu’une petite rayure occasionnelle au dos de l’appareil puisse être présente, ou que la pile puisse ne pas durer aussi longtemps qu’une neuve sans être branchée sur une source d’alimentation, le matériau est en parfait état de fonctionnement.
 
 
Mythe : les appareils remis à neuf n’ont leur place que dans les écoles ou les bibliothèques
 
Fait : si les écoles (tant en Europe que dans les pays émergents) constituent un public auquel nous envoyons du matériel remis à neuf, nous avons également deux autres nouvelles destinations possibles pour ces ordinateurs. L’une d’entre elles consiste à les remettre sur le marché par l’intermédiaire de revendeurs et de magasins de TIC d’occasion. L’autre consiste à les redéployer dans des organisations et des entreprises (parfois même dans l’entreprise qui les a apportés pour les remettre à neuf).
 
Tout compte fait, opter pour un ordinateur, un smartphone ou un portable remis à neuf est un choix qui est non seulement intéressant sur le plan économique, mais qui a également un impact positif sur la société et l’environnement. En optant pour CTG Circular, tant pour la remise à neuf des appareils de votre entreprise que pour l’achat de matériel, vous avez la garantie d’un effacement sécurisé des données, d’une remise à neuf professionnelle et d’un résultat positif, avec un zero landfill impact.
 
 
 
 
 

Get in touch!

Send an email or give us a call